indicateurs intermédiaires

Indicateurs intermédiaires

En octobre 2009, le collège a élaboré une batterie provisoire d’indicateurs immédiatement disponibles compte tenu des sources statistiques existantes. Chacun de ces indicateurs est pertinent, mais ils ne donnent pas encore une vue exhaustive et synthétique des risques psychosociaux au travail. Les utilisateurs sont invités à prendre connaissance des textes qui accompagnent les chiffres et qui en précisent la portée et les limites.

Ces indicateurs provisoires ont été sélectionnés essentiellement à partir des connaissances des membres du Collège, qui ont défini six dimensions des facteurs de risque psychosociaux :

- les exigences du travail, par exemple (ce n’est qu’un exemple) la pression temporelle ;
- les exigences plus spécifiquement émotionnelles, par exemple les tensions avec le public ;
- le manque d’autonomie et de marges de manoeuvre ;
- la mauvaise qualité des relations au travail : par exemple le manque de soutien, le manque de reconnaissance ou la qualité insuffisante du leadership ;
- les conflits de valeur, c’est-à-dire les problèmes d’éthique et de conscience professionnelle ;
- l’insécurité de l’emploi et de la carrière.

Ces six dimensions incluent les facteurs des modèles les plus classiques, ceux de Karasek et de Siegrist, mais elles donnent une vision plus complète, tenant compte des travaux récents au niveau international.


Indicateurs provisoires de facteurs de risques psychosociaux au travail
Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne
MonSite © tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - création site ecommerce